Autres sports

page

Articles par page

Tir sportif

Posté le 24 sep, à 20h00

Epreuve coupe du Monde de tir sportif 2017

Osijek A Osijek (Croatie), du 22 au 26 septembre

 

La France (équipe composée par Cédric FèvreDidier Richard et Christophe Tanche) remporte la médaille de bronze dans l'épreuve mixte "carabine couché 10m R3 en catégorie SH1, lors de la 3ère journée de coupe du Monde de tir sportif à Osijek en Croatie du 22 au 26 septembre 2017.

Par ailleurs Cédric Fèvre remporte la médaille d'argent en individuel avec un total de 252.8 en finale de cette même épreuve, après avoir terminé 2ème des qualifications avec un total de 633.2

 

Podium carabine couché 10m R3 - équipe (catgorie SH1) :

1-Slovaquie

2-Émirats Arabes Unis

3-France (Cédric FèvreDidier Richard et Christophe Tanche)

Hebergeur d'image

 

Podium carabine couché 10m R3 (catgorie SH1) :

1-Saif Alnuaimi (Emirats- Arabes Unis) - 253.4

2-Cédric Fèvre (France) - 252.8

3-Anton Lee Zappelli (Australie) - 229.9

Hebergeur d'image

 

Classement des Français en individuel - carabine couché 10m R3 - catégorie SH1) :

2ème - Cédric Fevre (finaliste) - 2ème des qualifications

12ème - Christophe Tanche 

16ème - Didier Richard 

17ème - Valerian Lefaure

 

Source photo : Cédric Fevre

Article : Coeur Handisport

Goalball/Torball

Posté le 23 sep, à 16h30

Championnats d'Europe de goalball A 2017

Lahti A Lahti (Finlande), du 18 au 22 septembre

 

L'équipe féminine de Russie s'impose en finale sur le score de 6 à 3 face à la Turquie et remporte le championnat d'Europe A (1ère division) de goalball à Lahti en Finlande du 18 au 22 septembre 2017.

 

Alors qu'il y avait égalité avec un score 3-3 à la mi-temps, c'est finalement la Russie bat en finale la Turquie qui était championne d'Europe en titre, c'est le quatrième podium consécutif et le deuxième titre européen pour les russes 2013 et 2017. 

Dans la petite finale pour le bronze, c'est Israel qui l'emporte sur le score de 2 à 1 face à la Grèce.

 

Podium femmes 2017 :

1 - Russie

2 - Turquie

3 - Israel

 

Résultats femmes :

Finale > Turquie 3 - 6 Russie (3-3)

Bronze > Grèce 1 - 2 Israel (0-2)

 

1/2 > Turquie 8 - 0 Grèce

1/2 > Israel 3 - 9 Russie

 

Groupes :

A > Allemagne, Grande-Bretagne, Israel, Suède, Turquie

B > Danemark, Finlande, Grèce, Russie, Ukraine

 

Palmarès femmes :

2017 - Russie (finaliste Turquie)

2015 - Turquie (finaliste Ukraine)

2013 - Russie (finaliste Turquie)

2011 - Danemark (finaliste Russie)

2009 - Grande-Bretagne (finaliste Danemark)

2007 - Finlande (finaliste Danermak)

 

Photo : IBSA Goalball

Article : Coeur Handisport

Goalball/Torball

Posté le 23 sep, à 08h00

Championnats d'Europe de goalball A 2017

Lahti A Lahti (Finlande), du 18 au 22 septembre

 

L'équipe masculine de Lituanie s'impose en finale sur le score de 6 à 3 face à l'Allemagne et remporte le championnat d'Europe A (1ère division) de goalball à Lahti en Finlande du 18 au 22 septembre 2017.

 

Belle gestion de la Lituanie qui menait au score 4-1 à la mi-temps, la Lituanie bat en finale l'Allemagne, c'est le sixième podium consécutif et le quatrième titre européen pour les lituaniens 2007, 2007, 2013 et 2017. 

A noter le toute première médaille de l'histoire en goalball pour l'équipe de Belgique qui remporte le bronze, après une victoire sur le score de 5 à 2 face à la Suède.

Cette médaille est un résultat historique pour la Belgique qui avait pour l’instant réalisé comme meilleure performance en goalball une quatrième place aux Euros de 1987 et 2007, 

 

Johan De Rick, coach: "Ils ont très bien joué. Nous avions anticipé un match fermé et très serré. Mais les joueurs ont superbement défendu. Techniquement ils ont été très forts et ont maintenu leur niveau tout au long de la rencontre. Je suis très fier. Chaque pays a aligné ses meilleurs éléments lors de cet euro. Cette médaille est historique pour la Belgique".
 
Bruno Vanhove, joueur : "Un sentiment incroyable. Je joue au goalball depuis 2003 et depuis des années à un niveau international, mais la médaille nous échappait jusqu'ici. Le goalball a évolué dans le monde entier et est devenu un sport paralympique très développé. Nous obtenons le bronze et c'est un grand pas pour les sportifs belges en situation de handicap visuel. Nous avons contrôlé le jeu pendant toute la rencontre et avons vraiment bien défendu. Nous savions que ce résultat était possible... et nous l'avons réalisé!"

 

Podium hommes 2017 :

1 - Lituanie

2 - Allemagne

3 - Belgique

 

Résultats hommes :

Finale > Allemagne 3 - 6 Lituanie (1-4)

Bronze hommes > Suède 2 - 5 Belgique (1-3)

 

1/2 > Allemagne 6 - 3 Suède

1/2 > Belgique 4 - 7 Lituanie

 

Groupes :

A > Allemagne, Grande-Bretagne, République-Tchèque, Turquie, Ukraine

B > Belgique, Finlande, Lituanie, Slovénie, Suède

 

Palmarès hommes :

2017 - Lituanie (finaliste Allemange)

2015 - Turquie (finaliste Finlande)

2013 - Lituanie (finaliste Espagne)

2011 - Finlande (finaliste Lituanie)

2009 - Lituanie (finaliste Slovénie)

2007 - Lituanie (fianlsite Espagne)

 

Photo : IBSA Goalball

Article : Coeur Handisport

Parachutisme

Posté le 17 sep, à 16h30

HandiFly Euro Challenge 2017

Minsk A Minsk (Bélarus), du 14 au 17 septembre

 

Les français font bonne figure lors de la deuxième édition du HandiFly Euro Challenge qui se déroulait à Minsk en Biélorussie du mercredi 13 au dimanche 17 septembre 2017.

Il y eu la participation de 22 équipes de plusieurs pays : l'Autriche, la Russie, la France, l'Azerbaïdjan, la Macédoine, Monaco, la Moldavie et la Turquie.

 

Pour cette deuxième grande compétition internationale de parachutisme "HandiFly" dédiée aux personnes en situation de handicap, la concurrence était rude et la Russie réalise le triplé, avec trois russes sur le podium.

Après sa deuxième place l'année dernière, le russe Leonid Grabov fait mieux et remporte la médaille d'or.

Parmi les sept français engagés dans la compétiton, c'est la championne de France en titre Hayette Djennane qui tire son épingle du jeu en terminant à la cinquième place.

A noter : Lors de la compétition, il y a eu qu'une seule manche compte tenu de la météo, le saut a donc pu se faire seulement à 3000 mètres au lieu des 4000 mètres et en raison de la diminution de la hauteur du saut, les engagés ne devaient faire que 2 tours.

 

Podium HandiFly Euro Challenge 2017 :

1 - Leonid Grabov (Russie) / 4,18

2 - Egor Firsov (Russie) / 5,11

3 - Anna Mylnikova (Russie) / 5,78

 

Classement des français :

5ème - Hayette Djennane / 6,88 

6ème - Hayri Simsek / 7,09

9ème - Claire Duverger / 7,35

11ème - Damien Demiautte / 7,51

12ème - Yann Nouard / 7,53

18ème - Fabien Bouin / 12,13

22ème - Jordan Hennequin / 39,15

 

Le HandiFly Euro Challenge repose sur plusieurs disciplines, toutes adaptées aux personnes à mobilité réduite.

Le saut en parachute tandem (voltige) :

Il s’agit de la discipline la plus répandue car la plus facile à mettre en oeuvre. La personne en situation de handicap se retrouve en tandem avec son moniteur, neutre, et larguée dans le ciel par un avion. Le but est alors de réaliser des figures et d’assurer un atterrissage précis. Le rôle du moniteur valide est fondamental dans la sécurité de l’ensemble.

La personne peut sauter sans relier les jambes et grâce à la combinaison HandiFly il y'a des sangles qui sont intégrés dessus ce qui permet de relever les jambes avant l'atterrissage.

Matériel nécessaire : La combinaison HandiFly est nécessaire afin de relier les jambes de la personne à mobilité réduite à celles du moniteur pendant la chute libre et d’immobiliser les jambes en hauteur pendant la phase d’atterrissage. Le fait de pouvoir neutraliser les jambes est un gage indispensable de stabilité du tandem pendant la chute libre et de sécurité durant l’atterrissage. Le skybag (dispositif gonflable de sécurité de type airbag) permet un atterrissage en douceur en parachutisme, notamment dans les situations de faible vent.

 

 

Le vol ascensionnel en tandem : 

Le vol ascensionnel en tandem est réalisé grâce à un chariot tracté par un véhicule ou un treuil au sol. Le parachutiste va être amené à une hauteur maximale puis le câble de traction sera libéré et déclenchera le début du vol. Le pilotage s’effectue par le compétiteur handisport sous contrôle d’un moniteur valide. Matériel nécessaire : Un chariot HandiFly (en version biplace ou monoplace) est indispensable pour les vols en ascensionnel. L’envol nécessite l’utilisation d’une voile ascensionnel bi-place spécifique.

 

Le vol en soufflerie : 

La soufflerie représente une opportunité prodigieuse pour découvrir le plaisir incomparable déclenché par les sensations d’un vol en solo. Elle n’en est pas moins sans risque pour le compétiteur qui peut être violemment projeté sur les parois. La maitrise de son corps et de l’espace sont importants puisqu’il faut réaliser des figures, porté par le souffle de puissants moteurs. La vitesse du vent peut aller jusqu’à 250 km/h. Dans ces conditions, le parachutiste se re-trouve seul en chute libre simulée mais avec l’assistance d’un moniteur. Grâce au solide partenariat établi avec la soufflerie de Weembi, les athlètes présents au HFEC pourront profiter de superbes installations pour un confort d’accueil et de vol optimal. Matériel nécessaire : combinaison classique.

 

Source photo : FFP

Article : Coeur Handisport

Triathlon

Posté le 15 sep, à 13h00

Championnats du Monde de triathlon 2017

Rotterdam A Rotterdam (Pays-Bas), le 15 septembre

 

La France remporte 4 médailles dont deux titres mondiaux (2 en or et 2 en bronze) aux championnats du monde de triathlon Elite (ouverts à 12 catégories de handicap) à Rotterdam aux Pays-Bas le vendredi 15 septembre 2017.

 

Elise Marc en catégorie PTS3 et Alexis Hanquinquant en catégorie PTS4 sont champions du monde Elite de triathlon 2017 et de son côté Gwladys Lemoussu en catégorie PTS5 remporte une belle médaille de bronze.

A noter la 4ème place de Stéphane Bahier en catégorie PTS2. Mais finalement suite à une réclamation, il monte sur la troisième marche du podium.

 

Sinon dans le championnat du monde Open, grosse performane d'Antoine Perel champion du Monde en catégorie PTVI et Mona Francis vice-championne du monde en catégorie PTHC.

 

Les podiums > France

Les podiums > Monde

 

Podium femmes PTS3 :

Hebergeur d'image

 

Podium hommes PTS4 : 

Hebergeur d'image

 

Podium femmes PTS5 :

Hebergeur d'image

 

Podium hommes PTS2 :

Hebergeur d'image

 

A savoir :

Deuxième podium et 1er titre mondial Elite pour Elise Marc (2014 et 2017)

Premier podium et 1er titre mondial Elite pour Alexis Hanquinquant (titré en Open en 2016)

Deuxième podium aux mondiaux Elite pour Gwladys Lemoussu (2016 et 2017)

Sixième podium aux mondiaux Elite pour Stéphane Bahier (2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017)

 

Classement des français - Elite :

1ère - Elise Marc en catégorie PTS3 / en 1:23:25 (ASVEL Triathlon)

1er - Alexis Hanquinquant en catégorie PTS4 / en 1:04:15 (Rouen Triathlon)

3ème - Gwladys Lemoussu en catégorie PTS5 / en 1:12:19 (Saint Jean de Monts Vendée Triathlon Athlétisme)

3ème - Stéphane Bahier en catégorie PTS2 / en 1:11:42 (Laval Triathlon Club)

7ème - Yan Guanter en catéogrie PTS5 / en 1:07:17 (Les Angles Triathlon)

7ème - Ahmed Andaloussi en catégorie PTHC / en 1:12:56 (La Tribu 64)

8ème - Geoffrey Wersy en catégorie PTS2 / en 1:17:28 (Stade Poitevin Triathlon)

8ème - Arnaud Grandjean - Julien Hervio (Guide) en catégorie PTVI / en 1:11:10 (Metz Triathlon)

10ème - Yannick Bourseaux en catégorie PTS5 / en 1:10:19 (Triathlon Académie Montluçon)
 
 
Classement des français - Open :
1er - Antoine Perel en catégorie PTVI / en 1:13:55
2ème - Mona Francis en catégorie PTHC / en 1:34:04
 

Photos : Triathlete Magazine

Article : Coeur Handisport

Publicité

Triathlon

Posté le 13 sep, à 17h30

Championnats du Monde de triathlon 2017

Rotterdam A Rotterdam (Pays-Bas), le 15 septembre

 

11 triathlètes français (3 femmes et 8 hommes) vont participer aux championnats du monde de triathlon (ouverts à 12 catégories de handicap) à Rotterdam aux Pays-Bas le vendredi 15 septembre 2017.

Yannick Bourseaux et Gwladys Lemoussu défendront leurs titres de vices-champions du monde 2016 et Stephane Bahier tentera de faire aussi bien voir mieux que sa médaille de bronze aux mondiaux 2016.

Dans cette discipline, la "Grande Finale" ITU rassemble les meilleurs mondiaux lors des championnats du monde :

- Elite

- Junior

- U23 (moins 23 ans)

- Paratriathlon

 

Les français en lice

Chez les Femmes
Gwladys Lemoussu en catégorie PTS5 - Elite (Saint Jean de Monts Vendée Triathlon Athlétisme)
Elle est actuellement 3ème au classement mondial de sa catégorie
 
Elise Marc en catégorie PTS3 - Elite (ASVEL Triathlon)
Elle est actuellement 2ème au classement mondial de sa catégorie
 
Mona Francis en catégorie PTHC - Open
Elle est actuellement 9ème au classement mondial de sa catégorie
 
Chez les Hommes
Ahmed Andaloussi en catégorie PTHC - Elite (La Tribu 64)
Il est actuellement 10ème au classement mondial de sa catégorie
 
Stéphane Bahier en catégorie PTS2 - Elite (Laval Triathlon Club)
Il est actullement 3ème au classement mondial de sa catégorie
 
Yannick Bourseaux en catégorie PTS5 - Elite (Triathlon Académie Montluçon)
Il est actuellement 8ème au classement mondial de sa catégorie
 
Arnaud Grandjean - Julien Hervio (Guide) en catégorie PTVI - Elite (Metz Triathlon)
Il est actuellement 10ème au classement mondial de sa catégorie
 
Yan Guanter en catéogire PTS5 - Elite (Les Angles Triathlon)
Il est actuellement 13ème au classement mondial de sa catégorie
 
Alexis Hanquinquant en catégorie PTS4 - Elite (Rouen Triathlon)
Il est actuellement 5ème au classement mondial de sa catégorie
 
Geoffrey Wersy en catégorie PTS2 - Elite (Stade Poitevin Triathlon)
Il est actuellement 6ème au classement mondial de sa catégorie
 
Antoine Perel en catégorie PTVI - Open
Il est actuellement 22ème au classement mondial de sa catégorie
 
Classements mondiaux au 11 septembre 2017
 

Photo : Getty images

Article : Coeur Handisport

Badminton

Posté le 10 sep, à 08h00

Tournoi international de badminton 2017

Tokyo A Tokyo (Japon), du 07 au 10 septembre

 

A 3 ans des Jeux Paralympiques d'été de Tokyo 2020, la France remporte 4 médailles (1 en or, 2 en argent et 1 en bronze) au tournoi international de badminton à Tokyo au Japon du 7 au 10 septembre 2017.

 

Le français Lucas Mazur fait encore sensation, en réalisation un triplé en remportant une médaille d'or en simple SL4, une médaille d'argent en double mixte SL3/SU5 et une médaille d'argent en double hommes SL3/SL4.

En finale du simple SL4 il s'impose en 3 sets 21-14 14-21 21-15 face à l'indien Suhas Lalinakere Yathiraj.

A noter égalment le doublé de Mathieu Thomas en remportant une médaille d'argent en double hommes SL3/SL4 et une médaille de bronze en simple hommes SL3.

Une pensée pour Meril Loquette qui se fait une grosse entorse à la cheville et doit déclarer forfait pendant son tableau de simple hommes et double hommes ou il avait de belles chances de monter sur le podium.

 

Prochaine étape les championnats du monde de badminton en Corée du Ssud du 21 au 26 novembre.

 

Podiums > Français

Podiums > Monde

 

Or

Lucas Mazur en simple hommes SL4

 

Argent

Faustine Noel et Lucas Mazur en double mixte SL3/SU5 

Lucas Mazur et Mathieu Thomas en double hommes SL3/SL4

 

Bronze

Mathieu Thomas en simple hommes SL3

 

Photos : Badminton Ireland

Article : Coeur Handisport

Goalball/Torball

Posté le 09 sep, à 17h00

Championnats d'Europe de goalball C 2017

Chisinau A Chisinau (République de Moldova), du 06 au 10 septembre

 

L'équipe de France masculine de goalball termine avec les honneurs son tout premier championnat d'Europe C (3ème niveau intetnational) à Ciorescu au sein du « Arena Futsal » le gymnase le plus moderne de la Moldavie du 6 au 11 septembre.

 

La France termine avec les honneurs malgré la cinquième place du groupe A avec 1 victoire et 4 défaites. C'est donc l'élimination car il fallait terminer aux 4 premières place du groupe pour se qualifier en 1/4.

Mais l'important n'est pas là, en effet, cette jeune sélection est en plein apprentissage/rodage et pour le tout premier championnat d'Europe de son histoire. Elle a encore beaucoup à apprendre, mais a pu acquérir de l'expérience en se confrontant à l'intensité de belles équipes européennes.

L'objectif était donc de gagner en expérience, de trouver des automatismes et la bonne composition d'équipe, car le placement des joueurs est important notamment pour le poste du centre. Ce joueur étant généralement le pilier d'une équipe, sur qui on peut se reposer, car il doit fournir une activité plus importante que les deux joueurs sur les côtés.

Au fur et à mesure de la compétition, la France semblait de plus en pllus alaise et en place sur le terrain. Après plusieurs rotations, le staff semble s'approcher de la bonne combinaison d'équipe sur le terrain. Au final, la satisfaction est l'équilibre défensif trouvé par l'équipe.

 

On retiendra du championnat d'Europe C 2017, la toute première victoire de l'histoire de l'équipe de France masculine. face à la Moldavie. Les joueurs et le staff, ont maintenant deux ans (2019) pour préparer/façonner cette sélection pour le prochain championnat d'Europe C (3ème niveau international).

Et si la France se portait candidate pour accueillir cet Euro 2019, pour nourrir de belles ambitions ? 

 

Qu'est-ce que le goalball ?

Le goalball, discipline paralympique exclusivement réservée aux déficients visuels, très bien représentée au niveau international, est en phase de développement en France. L’objectif est de marquer un but dans le camp adverse en lançant un ballon sonore à la main, au ras du sol. Chaque équipe est composée de trois joueurs qui sont en alternance attaquants puis défenseurs. Les joueurs adverses en position d’attente, debout ou à genoux sans qu’une partie supérieure du corps ne touche le sol, attendent le tir de l’attaquant pour pouvoir déclencher leur position de défense, très souvent caractérisée par un plongeon pour faire opposition à la balle. Une fois le ballon maîtrisé, l’équipe défensive devient attaquante et dispose de temps contraint pour relancer le ballon.

 

Joueurs français

André Torres

Arnaud Ramos-Martins

Thomas Ramos-Martins

Haris Neimarlija

Kada Boualia

Nabil Baich

 

Résultats français :

Groupe A / France 13 - 3 Moldavie

Groupe A / France 6 - 15 Italie

Groupe A / France 3 - 4 Monténégro

Groupe A / France 1 - 9 Grèce

Groupe A / France 3 - 8 Portugal

 

Photo : Goalball France

Article Coeur Handisport

Goalball/Torball

Posté le 06 sep, à 15h55

Championnats d'Europe de goalball C 2017

Chisinau A Chisinau (République de Moldova), du 06 au 10 septembre

 

L'équipe de France masculine de goalball remporte la première victoire de son histoire au championnat d'Europe C (3ème niveau intetnational) à Ciorescu au sein du « Arena Futsal » le gymnase le plus moderne de la Moldavie du 6 au 11 septembre.

 

Pour son 1er match de la compétition, la France s'impose d'entrée et signe la première victoire en match officiel de son histoire face à la Moldavie (pays hôte) sur le score de 13 à 3.

A noter que c'est Thomas Ramos-Martins qui marque le premier but pour la France. 

Même si la victoire est belle pour cette jeune sélection en plein apprentissage, on peut déjà noter qu'il y a beaucoup d'axes d'amélioration sur lesquels il faudra travailler afin de faire progresser cette sélection.

Demain pour son deuxième match de la compétition, la France affrontera l'Italie à 10h10.

 

France 13 - 3 Moldavie

But France 1-0 

But Moldavie 1-1

But France 2-1

But France 3-1

But Moldavie 3-2

But France 4-2 

But France 5-2

But France 6-2

But France 7-2

-----------------

Mi-temps 7-2 France

-----------------

But France 8-2

But France 9-2 

But France 10-2

But France 11-2

But Moldavie 11-3

But France 12-3

But France 13-3

 

Qu'est-ce que le goalball ?

Le goalball, discipline paralympique exclusivement réservée aux déficients visuels, très bien représentée au niveau international, est en phase de développement en France. L’objectif est de marquer un but dans le camp adverse en lançant un ballon sonore à la main, au ras du sol. Chaque équipe est composée de trois joueurs qui sont en alternance attaquants puis défenseurs. Les joueurs adverses en position d’attente, debout ou à genoux sans qu’une partie supérieure du corps ne touche le sol, attendent le tir de l’attaquant pour pouvoir déclencher leur position de défense, très souvent caractérisée par un plongeon pour faire opposition à la balle. Une fois le ballon maîtrisé, l’équipe défensive devient attaquante et dispose de temps contraint pour relancer le ballon.

 

Joueurs français

André Torres

Arnaud Ramos-Martins

Thomas Ramos-Martins

Haris Neimarlija

Kada Boualia

Nabil Baich

 

Programme / Résultat(s)

Groupe A / France 13 - 3 Moldavie

Groupe A / France - Italie / 7 septembre à 9h10

Groupe A / France - Monténégro / 8 septembre à 8h00

Groupe A / France - Grèce / 8 sptembre 12h00

 

Article et photo Coeur Handisport

Goalball/Torball

Posté le 06 sep, à 10h00

Championnats d'Europe de goalball C 2017

Chisinau A Chisinau (République de Moldova), du 06 au 10 septembre

 

L'équipe de France masculine de goalball composée de 6 joueurs va disputer le championnat d'Europe C (3ème niveau intetnational) à Ciorescu au sein du « Arena Futsal » le gymnase le plus moderne de la Moldavie.du 6 au 11 septembre.

 

Après le lancement de l'équipe féminine en octobre 2016 en championnat d'Europe, c'est au tour de l'équipe masculine de participer pour la première fois au championnat d'Europe.

1er match pour la France aujourd'hui, mercredi 6 septembre à 15h heure française contre la Moldavie (pays hôte).

 

Qu'est-ce que le goalball ?

Le goalball, discipline paralympique exclusivement réservée aux déficients visuels, très bien représentée au niveau international, est en phase de développement en France. L’objectif est de marquer un but dans le camp adverse en lançant un ballon sonore à la main, au ras du sol. Chaque équipe est composée de trois joueurs qui sont en alternance attaquants puis défenseurs. Les joueurs adverses en position d’attente, debout ou à genoux sans qu’une partie supérieure du corps ne touche le sol, attendent le tir de l’attaquant pour pouvoir déclencher leur position de défense, très souvent caractérisée par un plongeon pour faire opposition à la balle. Une fois le ballon maîtrisé, l’équipe défensive devient attaquante et dispose de temps contraint pour relancer le ballon.

 

Charley Simo (team leader)

« On participe au Championnat d’Europe avec une sélection jeune au niveau international et national. Effectivement, le goalball est une discipline récente en France qui bénéficie d’une politique de développement depuis seulement 3 ans, mais le collectif est prometteur. Lors du tournoi international de Madrid au mois de juin, nous nous sommes confrontés à des équipes de niveau A et B et nous avons performé avec une victoire et un match nul. Pour ce Championnat d’Europe de division C nous espérons aller le plus loin possible afin de rejoindre la division B, mais nous y allons également pour goûter aux compétitions de haut niveau ». 

 

Joueurs

André Torres

Arnaud Ramos-Martins

Thomas Ramos-Martins

Haris Neimarlija

Kada Boualia

Nabil Baich

 

Programme

Groupe A / France - Moldavie / 6 septembre à 15h00

Groupe A / France - Italie / 7 septembre à 9h10

Groupe A / France - Monténégro / 8 septembre à 8h00

Groupe A / France - Grèce / 8 sptembre 12h00

 

Article et photo Coeur Handisport

Publicité

Cyclisme

Posté le 03 sep, à 17h20

Championnats du Monde de cyclisme (route) 2017

Pietermaritzburg A Pietermaritzburg (Afrique du Sud), du 31 aout au 03 septembre

 

La France remporte 3 médailles (1 en or et 2 en bronze) aux championnats du monde de cyclisme sur route à Pietermaritzburg en Afrique du Sud du 31 août au 3 septembre.

 

Les cyclistes français remportent les trois médailles lors des courses en ligne, David Franek décroche son premier titre de champion du monde en catégorie H3, et c'est une grande première pour François Lacroix en catégorie C2 et Dorian Foulon en catégorie C5 qui sont médaillés de bronze et montent sur le premier podium de leur carrière aux mondiaux.

Au niveau comptable, la France fait aussi bien que la précédente édition aux championnats du monde 2015 à Nottwil en Suisse avec 3 médailles, mais le bilan était de 2 médailles d'or et une de bronze.

La France aurait pu faire mieux en remportant une quatrième médaille avec le relais français en handbike qui termine 4ème. En effet, la France était à la lutte dans le dernier tour pour la troisième place mais l'Allemagne s'impose sur le fil au sprint.

 

Podiums > monde

Podiums > français

 

Or

David Franek en catégorie H3) - course en ligne de 60,7 km

Bronze

François Lacroix en catégorie C2 - course en ligne de 60,7 km

Dorian Foulon en catégorie C5 -course en ligne de 85,0 km 

 

Photo : Deutsche Paralympische Mannschaft

Article : Coeur Handisport

Cyclisme

Posté le 03 sep, à 12h40

Championnats du Monde de cyclisme (route) 2017

Pietermaritzburg A Pietermaritzburg (Afrique du Sud), du 31 aout au 03 septembre

 

Dorian Foulon médaillé de bronze lors de la course en ligne de 85,0 km en catégorie C5 aux championnats du monde de cyclisme sur route à Pietermaritzburg en Afrique du Sud du 31 août au 3 septembre.

 

Le brésilien Lauro Cesar Chaman a fait toute la course seul en tête puis Dorian Foulon explique : 

"Dans la dernière difficulté, alors que l'autrichien Wolfgang Eibeck s'était échappé, je suis sorti avec l'australien Donohoe, le champion du monde en titre mais il s'est vite relevé. Je n'ai pas réfléchi et j'ai poursuivi mon effort. Je pensais que le peloton allait revenir dans la descente mais pas du tout; du coup j'arrive avec un peu d'avance ce qui m'a permis de décrocher une belle médaille de bronze.
Ce podium récompense notre travail sur une saison chaotique mais le résultat est là et l'objectif est atteint".

Il remporte ainsi la troisième médaille française après le titre de champion du monde de David Franek en catégorie H3 et la médaille de bronze de François Lacroix en catégorie C2.

 

Podiums > monde

Podiums > français

 

Podium course en ligne - catégorie C5 :

1 - Lauro Cesar Chaman (Brésil - en 2:04:04.407

2 - Wolfgang Eibeck (Autriche) - en 2:06:16.204

3 - Dorian Foulon (France) - en 2:06:44.862

 

Classement des français - course en ligne :

1er - David Franek (catégorie H3) / 60,7 km en 1:10:46.464

3ème - François Lacroix (catégorie C2) / 60,7 km en 1:33:48.338

3ème - Dorian Foulon (catégorie C5) / 85,0 km en 2:06:44.862

4ème - Katell Alençon (catégorie C4) / 60,7 km

7ème - Rodolphe Cecillon (catégorie H2) / 42,5 km 

16ème - Riadh Tarsim (catégorie H3) / 60,7 km

Abandon - Mathieu Bosredon (catégorie H4) / 60,7 km 

 

Photo : Urt Velo 64

Article : Coeur Handisport

Cyclisme

Posté le 03 sep, à 10h00

Championnats du Monde de cyclisme (route) 2017

Pietermaritzburg A Pietermaritzburg (Afrique du Sud), du 31 aout au 03 septembre

 

François Lacroix médaillé de bronze lors de la course en ligne de 60,7 km en catégorie C2 aux championnats du monde de cyclisme sur route à Pietermaritzburg en Afrique du Sud du 31 août au 3 septembre.

La course se termine au sprint avec 6 coureurs, François Lacroix parvient à tirer son épingle du jeu en décrochant la médaille de bronze, il monte ainsi sur le premier podium aux mondiaux de sa carrière.

Il remporte ainsi la deuxième médaille française après le titre de champion du monde de David Franek hier.

 

Podiums > monde

Podiums > français

 

Podium course en ligne - catégorie C2 :

1Tristen Chernove (Canada) - en 1:33:47.089

2Darren Hicks (Australie) - en 1:33:47.975

3 - François Lacroix (France) - en 1:33:48.338

 

Classement des français - course en ligne :

1er - David Franek (catégorie H3) / 60,7 km en 1:10:46.464

3ème - François Lacroix (catégorie C2) / 60,7 km en 1:33:48.338

4ème - Katell Alençon (catégorie C4) / 60,7 km

7ème - Rodolphe Cecillon (catégorie H2) / 42,5 km 

16ème - Riadh Tarsim (catégorie H3) / 60,7 km

Abandon - Mathieu Bosredon (catégorie H4) / 60,7 km 

? - Dorian Foulon (catégorie C5) / 85,0 km en 

 

Photo : UCI

Article : Coeur Handisport

Cyclisme

Posté le 02 sep, à 17h00

Championnats du Monde de cyclisme (route) 2017

Pietermaritzburg A Pietermaritzburg (Afrique du Sud), du 31 aout au 03 septembre

 

David Franek champion du monde de course en ligne de 60,7 km en catégorie H3 aux championnats du monde de cyclisme sur route à Pietermaritzburg en Afrique du Sud du 31 août au 3 septembre.

C'était une formidable course avec un sprint à 3 ou finalement David Franek fait la différence pour remporter son 1er tire ainsi que la deuxième médaille de sa carrière aux mondiaux.

Il permet à la France d'ouvrir le compteur des médailles avec cette première médaille française.

 

Les podiums > Mondiaux 2017

 

Podium course en ligne - catégorie H3 :

1David Franek (France) - en 1:42:19.457

2Paolo Cecchetto (Italie) - en 1:42:19.755

3Heinz Frei (Suisse) - en 1:42:22.238

 

Classement des français - course en ligne :

1er - David Franek (catégorie H3) / 60,7 km en 1:10:46.464

7ème - Rodolphe Cecillon (catégorie H2) / 42,5 km 

16ème - Riadh Tarsim (catégorie H3) / 60,7 km

Abandon - Mathieu Bosredon (catégorie H4) / 60,7 km 

? - Katell Alençon (catégorie C4) / 60,7 km en 

? - François Lacroix (catégorie C2) / 60,7 km en 

? - Dorian Foulon (catégorie C5) / 85,0 km en 

 

Photo : Andrew Mc Fadden

Article : Coeur Handisport

Cyclisme

Posté le 01 sep, à 18h00

Championnats du Monde de cyclisme (route) 2017

Pietermaritzburg A Pietermaritzburg (Afrique du Sud), du 31 aout au 03 septembre

 

Pour la première épreuve du contre la contre les cyclistes français ne sont pas en réussite aux championnats du monde de cyclisme sur route à Pietermaritzburg en Afrique du Sud du 31 août au 3 septembre.

En effet, Katell Alençon en catégorie C4 et Rodolphe Cecillon en catégorie H2 obtiennent le meilleur classement des 7 français engagés en terminant à la 6ème place.

Maintenant place à la course sur route pour nos français le samedi 2 et dimanche 3 septembre.

A savoir Dorian Foulon a été disqualifié car il a raté un cône lors d'un demi-tour raccourcissant sa course d'une quinzaine de mètres. Les arbitres ont donc décidé de le disqualifier car il n'avait pas fait la totalité du parcours. 

 

Les podiums > Mondiaux 2017

 

Classement des français - contre la montre :

6ème - Katell Alençon (catégorie C4) / 23,3 km en 42.13.110

6ème - Rodolphe Cecillon (catégorie H2) / 23,3 km en 36.21.740

8ème - François Lacroix (catégorie C2) / 23,3 km en 36.45.690

8ème - David Franek (catégorie H3) / 23,3 km en 42.10.730

11ème - Mathieu Bosredon (catégorie H4) / 23,3 km en 43.42.510

15ème - Riadh Tarsim (catégorie H3) / 23,3 km en 44.41.870

Disqualifié - Dorian Foulon (catégorie C5) / 31 km

 

Programme :

2 et 3 septembre > course sur route

 

Photo : UCI

Article : Coeur Handisport

Publicité

page

Articles par page

Votre email
Mot de passe :

Flash

Publicité Google
Publicité Amazon
© 2015 - 2017 Coeur Handisport
Publicités
Logo Coeur Handisport version 2017

Envoyer un message

Nom/Prénom

Email

Saisir un email valide pour afficher la zone de message

- Ne pas enregistrer mes coordonnées

Votre message